Cloisons

Sorti du vitrail et des édifices religieux, le verre offre de multiples possibilités… Ici, création d’une cloison de séparation entre une chambre et un salon…
 
 Verre float, émaillé selon un motif abstrait et fusionné…
Appliques coordonnées…

Fête du couteau

Avec l’Atelier Martin, nous participons à la Fête du Couteau à Nontron (24). Au programme : démonstrations et explications, présentations de projets et prototypes, présentation d’objets!!!

Créations

L’Atelier Martin a été contacté pour la création de vitraux pour une chapelle réhabilité à Bergerac, rue Clairat….

Pour le vitrail au dessus de l’Autel, on nous demande la réalisation d’un vitrail façon fin XVIe/XVIIe siècle… Avec un chassis et un intégrale artificiel, la verrière étant murée…
Les recherches passent par plusieurs inspirations…

Après de multiples propositions et contre-propositions, un début de tracé à échelle réelle et un changement d’avis, les commanditaires nous font parvenir une diapo d’une verrière de la crucifixion de la cathédrale d’Auch… Et une date d’inauguration de la chapelle très rapide…

Je passe quelques heures à retoucher la photo pour obtenir une maquette la plus détaillée possible pour la réalisation de la baie…
S’ensuit le travail d’agrandissement, coupe des gabarits et des verres de couleur, et peinture… Plus de 120heures de peinture en 15 jours pour réussir à réaliser le vitrail dans les temps…

Vient ensuite le montage, soudage, masticage et séchage…

La pose du vitrail intervient dans la dernière semaine de « Rush », à 2 jours de l’inauguration… Pour éviter la foule d’artisans finissnt tous en même temps et dans un brouhaha général leurs dernier travaux respéctifs, l’atelier Martin a opté pour une pose de la verrière en nocturne entre le jeudi et le vendredi, dans le calme et la sérénité, en dehors des heures de travaux…
Arrivés vers 19h30 : montage de l’échafaudage, des panneaux, et pose dans le chassis articulé en fer forgé…
Nous avons finis au matin, démonté l’échafaudage et sommes repartis avant l’arrivé de tout les autres artisans pour les finitions du dernier jour…

Quelques détails…

La messe d’inauguration a eu lieu le samedi à 10 heures….

Cathédrale d’Auch

A des fins documentaires pour la création d’un vitrail pour une chapelle de Bergerac (dont je vous reparlerai…) nous sommes allez visiter la cathédrale d’Auch…

Photo Wikipédia

La cathédrale Sainte-Marie d’Auch fut de tout temps dédiée à la sainte Vierge. C’est un vaste édifice à trois nefs, de 102 mètres de long sur 35 m de large.
Commencée en juillet 1489, à l’instigation de François de Savoie, sur les ruines de la cathédrale romane de Saint-Austinde, elle fut consacrée le 12 février 1548, mais deux siècles ont été nécessaires pour terminer sa construction.
Elle est de style ogival flamboyant, fortement influencé par la Renaissance. Elle fut complétée fin du XVIIe siècle, par une façade et un porche d’ordre corinthien. Elle comprend un ensemble de 21 chapelles.
Elle est surtout remarquable par une série de dix-huit verrières, œuvres d’ Arnaud de Moles, et par les boiseries du chœur dont les 115 stalles, d’auteurs inconnus, qui continuent la suite des scènes bibliques commencée sur les verrières.
La cathédrale d’Auch fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 19061. Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France depuis 1998. (Wikipédia)

Allez savoir pourquoi je n’ai que des photos des vitraux….

Tentation d’Adam et Ève dans la chapelle du Purgatoire
Chapelle du Saint Cœur de Marie : Noé, Ézéchiel, saint Pierre et la Sibylle Erythrée

Les vitraux d’Arnaud de Moles furent réalisés entre 1507 et 1513 (le dernier vitrail, celui de la Résurrection, indique dans son cartel la date de pose du 25 juin 1513 avec la signature du maître verrier). Bien qu’encore imprégnés de l’art du Moyen Âge, ils participent de la Renaissance et sont considérés comme les plus beaux de cette période. Émile Mâle écrivait « pour l’ampleur de la pensée aucun travail de cette époque n’égale les vitraux d’Auch ».
Les verrières sont présentes dans toutes les chapelles du déambulatoire (à l’exception de la chapelle du Saint-Sépulcre, alors adossée à l’archevêché. Après trois vitraux historiés, placés au commencement, au centre et à la fin du parcours, représentant respectivement la Création et le Péché, la Croix du Christ, et la Résurrection, les autres présentent des personnages bibliques : patriarches, prophètes, apôtres, auxquels viennent s’ajouter des personnages issus de la mythologie gréco-romaine, les Sibylles. La série commence du côté de l’Évangile, c’est-à-dire du côté droit de l’église en regardant l’ouest, avec la chute originelle, et se termine du côté de l’Épître avec la Résurrection, en passant par le vitrail situé dans l’axe, la Crucifixion du Christ. (Wikipédia)

Quelques détails… Même les vitreries sont magnifiques…