St Felix

En 2009, l’Atelier Martin a répondu à un dossier concernant la réfection de raquette de protection grillagées, pour des vitraux inexistants…
Les travaux envisagés sembleaient déplacés, voire prématurés. En effet la mise en place de raquettes de protection en cuivre est une opération relativement couteuse au vu des verrières à protéger. De plus, si des vitraux sont réalisés par la suite, leur mise en place nécessitera la dépose des protections.
L’intérieur de l’église, claire et présentant des sculptures intéressantes, mériterait une mise en valeur de l’édifice par l’ajout de vitraux.
L’Atelier Martin a proposé la création de vitraux contemporains dans l’ensemble du bâtiment.
Ils consistent en plaques de verre de 6mm d’épaisseur, réhaussées de jaune d’argent blaireauté en lavis plus ou moins diffus, puis déformées au four par prise d’empreintes dans un mélange de sable et de plâtre et cuisson à 780°C.
Cette technique permet de créer des variation de couleurs (tons de jaunes et/ou rouge) insufflant de la matière dans une même plaque de verre et de créer une atmosphère colorée dans l’église, créant un jeu de reflets colorés sur les murs clairs de l’édifice.
Le travail en verre de 6mm permet d’acquérir une grande résistance aux chocs et permet le recours facultatif au grillage de protection sur de petits volumes.